Anti-illuminati : le forum

Réseau d'information indépendant et libre - Combat contre le Nouvel Ordre Mondial
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles-Louis et Diane- partie 4 -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DeLaCroix
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Charles-Louis et Diane- partie 4 -   Mar 13 Sep à 7:39

Les Ogres
Dernier point, enfin, mais qui est loin d’être le moindre : certains éléments pointeraient sur une possible implication du Garde des Sceaux Dominique Perben dans ce « magma Roche ». Qu’avez-vous à déclarer à ce sujet là ?
Charles-Louis et Diane Roche
Tout d’abord que Dominique Perben est en effet impliqué dans l’affaire Roche puisque la Chancellerie s’est laissée aller à donner des garanties écrites d’impunité à notre père, qu’il était apparemment absolument indispensable de rassurer en pleine panique, avant qu’il ne commette des extravagances qui n’auraient pas été réparables par la suite. Mais c’est là une implication qui est bien davantage détaillée à la rubrique « le ministre impliqué » du site www.affaireroche.com. Peu de temps après s’être vu signifier ces garanties exceptionnelles et à notre connaissance inédites, Pierre Roche allait mourir.
Ajoutez à cela que Perben s’est de lui-même impliqué dans le dossier Alègre par l’interventionnisme dont il a fait preuve, puisqu’il s’est empressé, après avoir « exfiltré » le Procureur Général Volff, récompensé de ses bons offices par une « promotion-sanction » (sic) à la Cour de Cassation, de faire opérer la nomination-parachutage sur place de Michel Barrau, qui recrée un cocktail détonnant avec l’avocat de Dominique Baudis, Francis Szpiner - par ailleurs avocat de Chirac et ... avocat de l’Etat de Djibouti dans la sombre affaire de la « disparition » du juge ... toulousain Bernard Borrel (note des Ogres : se reporter, à ce sujet là, à notre précédent article sur l’étrange parrallélisme que l’on peut établir entre la disparition de Borrel et celle de Roche). Bref, le même duo infernal que dans l’affaire des HLM de Paris à l’époque où Michel Barrau, affectueusement surnommé « l’effaceur » par ses collègues, était Procureur de Créteil en charge de la plupart des dossiers brûlants pour Jacques Chirac instruits par le juge Halphen - qui n’a pas hésité à accuser directement ledit Procureur d’avoir systématiquement fait obstacle à ses investigations et d’avoir tout simplement fait disparaître les affaires « sur ordre » dans son livre Sept ans de solitude.
Et sitôt le parachutage de Barrau réalisé, Perben lui donne ordre d’ouvrir une enquête sur le non-respect du secret de l’instruction dans cette affaire - en termes moins châtiés, l’ordre du jour est de couvrir tout ce qui était en train d’éclater par la chape de plomb de la Loi du Silence et de s’assurer que ce qui doit rester « secret » ne soit jamais connu du Peuple.
Tout cela fut d’ailleurs publiquement dénoncé par le Député Arnaud Montebourg, qui n’a pas hésité à écrire directement à Perben pour l’accuser frontalement de chercher sciemment à étouffer l’affaire Alègre par ses agissements.
Et pourquoi Perben s’est-il donc tant agité au sujet d’une affaire qui est censée ne le concerner en rien, dans laquelle la Justice doit pouvoir faire son travail en toute indépendance, sans interventionnisme déplacé de la part de la Chancellerie, et dont tout le monde préférait par ailleurs se tenir à l’écart pour ne pas être éclaboussé ?
Nous avons peut-être la réponse depuis que nous venons de tomber par hasard en librairie, dans un livre consacré à l’affaire Alègre, sur le compte rendu d’une confrontation en date du 12 Mai 2003 - confrontation à l’occasion de laquelle la prostituée du pseudonyme de Patricia avait lancé à Patrice Alègre, dans le cabinet du juge toulousain, un « Et Perben, tu te souviens ? » qui fût fort curieusement censuré dans le procès-verbal. Tous ces faits son rapportés par des journalistes qui font autorité, ainsi que par les avocats qui ont assisté à la séance. Et cette mise en cause ministérielle, qu’il fallait à tout prix passer sous silence, fit frémir la Chancellerie, où elle suscita le plus vif « affolement » - c’est une citation.
Et voilà ce même Perben qui s’expose et se compromet d’une manière on ne peut plus déraisonnable pour voler au secours du moins défendable des magistrats pris dans une affaire de fesses qu’il a lui-même lancée et qui tourne à sa confusion, lequel se trouve au centre d’un volet de l’affaire Alègre qui était resté encore secret à ce jour, avant de finir par devenir un nouveau cadavre dans l’affaire en question.
Ce même Perben qui, saisi par de nombreux Parlementaires de l’Opposition (Députés et Sénateurs confondus) ainsi que par plusieurs Lettres Ouvertes des 2 enfants du défunt, n’a toujours pas fait le moindre semblant de réponse plusieurs années après. Pas plus qu’il n’a été répondu à la Question Ecrite parue au Journal Officiel et posée par Maxime Gremetz début 2005, et par la suite reposée de manière prioritaire, dans laquelle celui-ci interpelle le ministre sur le fait qu’il n’y a tout de même rien d’un tant soit peu normal dans la mort subite de son magistrat haut-gradé en exercice.
Autant dire que les nouvelles pièces du puzzle, jusqu’ici absentes, apportées par l’affaire Roche dans le dossier Alègre ne peuvent qu’être à même de susciter les plus vives interrogations.

----- Merci à Gaël ---------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/illuminati
 
Charles-Louis et Diane- partie 4 -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un faux charles est parmis nous !
» [1000pts - Partie amicale/collection] Louis IX en croisade !
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti-illuminati : le forum :: Les interviews :: Points sur l'actualité-
Sauter vers: