Anti-illuminati : le forum

Réseau d'information indépendant et libre - Combat contre le Nouvel Ordre Mondial
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE NOUVEAU SYSTEME DE SOINS DE SANTE (source CRAP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sucre

avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: LE NOUVEAU SYSTEME DE SOINS DE SANTE (source CRAP)   Dim 11 Sep à 1:45

TRADUCTION DE :
The New Healthcare System
http://www.rednova.com/news/display/?id=232476&source=r_health



LE NOUVEAU SYSTEME DE SOINS DE SANTE

« L'ANCIEN MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES
HUMAINS TOMMY THOMPSON, qui était en fonction sous le
premier mandat de l'administration Bush, a récemment
joint le conseil d'administration de la compagnie
Applied Digital, basée en Floride. Applied Digital est
la propriétaire de VeriChip, la compagnie qui se
spécialise dans la fabrication des puces implantables
d'identification par radiofréquence (RFID) pour les
personnes et les animaux de compagnie.

Le 31 juillet, le journal londonien The Business
signalait que THOMPSON "MET LA TOUCHE FINALE A UN PLAN
QUI POURRAIT AVOIR COMME CONSEQUENCE QUE LES CITOYENS
DES USA SED FASSENT INSERER UNE PUCE [ RFID ] SOUS LA
PEAU."

Scott Silverman, CEO de Applied Digital, a indiqué au
WebMD (médecin du web) de Medical News le 27 juillet
que "environ 2.000 personnes dans le monde entier
utilisent" les implants de sa compagnie. "Mais,"
faisait remarquer l'article du WebMD (médecin du web),
"IL S'ATTEND A CE QUE BIENTOT, DES MILLIONS DE
PERSONNES SE FASSENT PUCER CHAQUE ANNEE." Silverman a
également commenté au WebMD que lorsque sa compagnie
le "a annoncé VeriChip pour la première fois, un
sondage en ligne avait demandé aux gens s'ils s'en
mettraient une dans leurs corps. Seulement 9% ont dit
oui. Après l'approbation de FDA [ en octobre 2004, 19%
ont dit oui. Quand l'ancien ministre de la santé et
des services humains Tommy Thompson a rejoint notre
conseil, le taux a grimpé jusqu'à 33%. Mais notre
propre étude prouve que si vous demandez aux gens
s'ils se feraient mettre un implant VeriChip pour
identifier leurs registres médicaux en cas d'urgence,
la réponse positive monte jusqu'à 80%."

Les sceptiques écarteront les prévisions d'affaires
optimistes de Silverman, considérées comme
considérablement exagérées, et ceux qui possèdent une
méfiance naturelle des sondages remettront en cause la
validité des données. Mais en mettant tout cela de
côté pendant un moment, pensez au fait que APPLIED
DIGITAL SE POSITIONNE POUR OBTENIR UNE AIDE
PRIMORDIALE - CELLE DU GOUVERNEMENT FEDERAL.

Selon l'article du journal The Business, "LES CAPSULES
RFID SERAIENT LIEES A UNE BASE DE DONNEES INFORMATISEE
CREEE PAR LE DEPARTEMENT DE LA SANTE DES USA DE LA
AFIN DE STOCKER ET DE GERER LES REGISTRES DE SANTE DE
LA NATION." Thompson a dit qu'il "a l'intention de
publier la proposition dans les 50 prochains jours;
d'ici là il projette de s'être fait insérer une
VeriChip dans le bras." L'ANCIEN SECRETAIRE DE LA
SANTE ET DES SERVICES HUMAINS EST CERTAINEMENT BIEN
PLACE POUR UTILISER SON EMPLOI PASSE AFIN D'AIDER SON
NOUVEL EMPLOYEUR.

De façon fort commode, le 16 juin, le meneur de la
majorité du sénat, Bill Frist (un républicain du
Tennessee) et le sénateur Hillary Clinton (une
démocrate de l'état de New York) ont introduit le
S.1262, avec son titre très inoffensif de "TECHNOLOGIE
DE SANTE VISANT A AUGMENTER LE QUALITY ACT - LOI DE
QUALITE - DE 2005." Pendant une conférence de presse à
l'hôpital universitaire George Washington, LE SENATEUR
CLINTON A RESUME SOIGNEUSEMENT LA NATURE DU S.1262:
"CETTE LEGISLATION MARIE LA TECHNOLOGIE ET LA QUALITE
AFIN DE CREER UN SYSTEME TRES PROGRESSIF ET EFFICACE
DE SOINS DE SANTE POUR LE 21E SIECLE." Le sénateur
Frist l'a décrit comme "un système national
interopérable de technologie concernant information de
la santé."

Le duo bipartite a proposé devant le sénat "trois
étapes concrètes" pour construire ce système "très
progressif".

LA PREMIERE ETAPE CONSISTERAIT A ETABLIR DES "NORMES
POUR LES REGISTRES MEDICAUX ELECTRONIQUES." Le S.1262
codifierait en statut légal le Bureau du coordinateur
national pour la technologie sur l'information de
santé, un bureau qui avait déjà été installé par le
Président Bush en avril 2004. Le devoir principal du
coordinateur serait, entre autres, de "faciliter
l'adoption d'un système national pour l'échange
électronique d'informations relatives à la santé."
Ceci ressemble certainement au même système mentionné
par l'article du 31 juillet du journal "The Business"
basé à Londres.

LA DEUXIEME ETAPE SERAIT DE "[ REDUIRE ] LES BARRIERES
ET DE FACILITER L'ECHANGE ELECTRONIQUE DES
INFORMATIONS SUR LA SANTE PARMI LES FOURNISSEURS, le
tout d'une façon sécurisée et privée afin d'améliorer
la qualité des soins de santé et de satisfaire les
besoins de la communauté." Le S.1262, s'il est
décrété, ferait juste cela en soudoyant les états avec
"des bourses incitatives," en donnant la priorité aux
états "qui fournissent l'assurance que tout
financement attribué sous une telle bourse sera
employé pour harmoniser les lois et pratiques
concernant la vie privée." Traduction: le projet de
loi prendrait l'argent des contribuables dans certains
états et le donnerait à d'autres états qui
"harmonisent" leurs lois avec les normes du
gouvernement fédéral. Et cela ne prendrait pas
longtemps avant que ces états réticents qui ratent
leur part du gâteau rentrent dans le rang.

TROISIEMEMENT, LE S.1262 PERMETTRAIT EGALEMENT AU
GOUVERNEMENT "D'EMPLOYER LES DONNEES [ RASSEMBLEES
DANS LE SYSTEME ] POUR SE CONCENTRER INTENSEMENT SUR
L'AMELIORATION DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE."
"Avec ces données," a dit Clinton, "nous pouvons
commencer à nous diriger vers un système de soins de
santé qui récompense réellement les fournisseurs qui
donnent des soins supérieurs à leurs patients." Le
mécanisme de "récompense" du projet de loi S.1262
permet à "des bourses concurrentielles" d'être
distribuées "aux entités éligibles afin de mettre en
application les plans régionaux ou locaux concernant
l'information relative à la santé en vue d' améliorer
la qualité et l'efficacité des soins de santé." Ceux
qui se trouvent sur la liste potentielle des clients
du gouvernement sont "des projets de santé de groupe
ou d'autres fournisseurs d'assurance médicale," "des
centres de santé", "des cliniques rurales de santé",
"des organismes de consommateurs", "des employeurs,"
ou "tous les autres fournisseurs de soins de santé ou
d'autres entités." Le sénateur Clinton, dont les
efforts pour nationaliser les soins de santé étaient
dans une impasse dans les années 199O, a maintenant un
cosponsor capable, influent, et disposé dont le masque
conservateur est juste ce qu'il faut pour aider cette
médecine totalitaire socialiste à prendre corps.

Si l'on permet à ce schéma socialiste de soins de
santé de passer, et si APPLIED Digital réussit à
devenir un associé du gouvernement, alors les
Américains seront séduits par l'acceptation d'un
système "très progressif" et nationalisé de soins de
santé. MAIS CEUX QUI PARTICIPENT FINIRONT EGALEMENT
AVEC UN IMPLANT MEDICAL D'IDENTIFICATION QUI SE
TRANSFORMERA ASSUREMENT EN UNE IDENTIFICATION
NATIONALE OBLIGATOIRE.

Applied Digital veut que des millions d'Américains
soient implantés avec une puce RFID dans des buts
médicaux, et le projet de loi Frist-Clinton (S.1262)
préparerait le terrain.

Publié le 07/09/2005.
(source CRAP)

SUCRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djo

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Re: LE NOUVEAU SYSTEME DE SOINS DE SANTE (source CRAP)   Dim 11 Sep à 5:07

Pour info, Tommy Thompson devait se faire pucer (ca fait plus credible Twisted Evil ) et Hilary Clinton est une future candidate (prochaine election) à la Maison Blanche affraid
Je vous poste un article de juillet 2005 au sujet de T.Thompson:

Citation :
Un ancien fonctionnaire de Bush va se faire pucer

http://news.com.com/Former+Bush+official+to+get+RFID+tag/2100-1029_3-5793685.html

Histoire modifiée pour la dernière fois le lundi 18 juillet 2005 à 16:43:00 PDT

Tommy Thompson, le secrétaire des la santé et des services humains durant le premier mandat du Président Bush, et un ancien gouverneur du Wisconsin, va se faire pucer.

Thompson a joint le conseil d'administration d'Applied Digital, qui possède VeriChip, la compagnie qui se spécialise dans les puces RFID sous-cutanées pour les humains et les animaux de compagnie.

Pour aider à promouvoir les concepts derrière cette technologie, Thompson lui-même recevra une puce RFID implantée sous sa peau.

Les puces RFID pour humains ont émergé en tant qu'une des technologies les plus controversées ces dernières années. Les défenseurs des libertés civiles avancent la théorie selon laquelle les puces permettront à des gouvernements ou à des corporations de pister le mouvement et le comportement des gens. Quelques chrétiens ont dit que les puces sont si mauvaises qu'elles accomplissent une prophétie biblique concernant des influences sataniques.

Les défenseurs, d'autre part, disent que les puces contiendront de l'information personnelle qui aidera les professionnels médicaux et d'autres pour fournir le traitement de secours. La puce fournit une forme d'identification qui est difficile à perdre. En cliquant sur le nombre que l'on trouve sur la puce dans une base de données à l'accès restreint par un mot de passe, le paramédicaux peuvent obtenir les antécédents médicaux de la victime d'un accident dans le domaine. (Un des scientifiques de chez VeriChip avait proposé l'idée d'employer les transpondeurs de la société pour animaux de compagnie sur des personnes après avoir observé des sauveteurs qui luttaient pour trouver des disparus après la tragédie du septembre.)

Les prisons et les pénitenciers expérimentent également des bracelets RFID et le pistage permanent pour réduire la violence auprès des détenus.

"Nous sommes tous bien conscients de la nécessité d'augmenter la technologie de l'information dans les soins de santé," a dit Thompson dans une déclaration préparée. "C'est ma croyance que VeriChip est un moyen important et sûr pour accéder aux registres médicaux et à toute autre information. J'attends avec intérêt de travailler avec la compagnie alors qu'elle continue sa croissance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE NOUVEAU SYSTEME DE SOINS DE SANTE (source CRAP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ebay] Nouveau systeme de recherche
» Nouvelle gamme de peintures GW
» Le Systeme de Banque révé par Galak [Nouveau Systeme d'Inducements]
» Nouveau Boss, nouveau Dofus !
» Nouveau LA hommes-lézards:Quelles nouveautés voudriez-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti-illuminati : le forum :: Puce, biométrie et expérimentations diverses :: Puces RFIDs-
Sauter vers: