Anti-illuminati : le forum

Réseau d'information indépendant et libre - Combat contre le Nouvel Ordre Mondial
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Trilaterale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djo

avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: La Trilaterale   Sam 10 Sep à 2:08

[/quote]2.4 L'Ommision Trilatérale

Constitution: Elle a été fondée en novembre 1972, lorsque devant les réformistes ou colombes du CFR et ceux de Bilderberg (alliés ou ralliés), devant l'expansion du monde asiatique associé au monde occidental, décidèrent de créer une nouvelle organisation discrète coiffant la totalité des nations industrialisées du monde occidental: la "Trilatéral Commission", qui vit donc le jour l'année suivante, en 1973.

Son nom provient du triangle des Francs-Maçons, ayant à son sommet les USA (Wall Street) et à sa base le Japon et l'Europe, autrement dit: le Tokyo Stock Echange et la City de Londres.

Etant d'origine américaine, elle a son siège aux Etats-Unis (345 East 46th Street, New York).



Objectif officiel: Construire une coopération politique et économique entre l'Europe Occidentale, l'Amérique du Nord et le Japon.

Fonctionnement secret: Elle est semi-secrète et internationale et réunit en son sein des personnages considérables, le plus souvent affiliés à d'autres sociétés secrètes comme la Franc-maçonnerie, le B'nai B'rith, le Groupe Bilderberg, le CFR, et qui ont entrepris de gouverner, à leur manière, le monde occidental associé au Japon.

Les membres de la Trilatérale se recrutent par cooptation, aussi bien dans les cercles financiers et économiques que parmi les politiciens et les patrons de presse.

Seul critère: ils doivent être jugés capables de comprendre le grand dessein mondialiste de l'organisation et de travailler utilement à sa réalisation.

Son action feutrée, volontairement ignorée des gouvernements et de médias, lui permet de placer aux rouages essentiels des Etats des hommes à elle, d"infiltrer" les hautes sphères du monde occidental.



Instigateurs et participants:

Les instigateurs en sont en autres (les plus importants):

David Rockefeller, Zbigniew Brzezinski, Henri Kissinger,etc.
(Dans le même ordre.)



Relations avec les 2 autres groupes secrets: La Trilatérale est formée de la crème du CFR, du Bilderberg Group et de la Franc-maçonnerie anglaise, mère de toutes les loges francs-maçonnes mondiales. La loi du silence, chère à la mafia, a permis jusqu'ici à la Trilatérale d'agir dans l'ombre, si bien que rares sont les Français qui savent que cette mystérieuse société existe et qu'elle exerce un contrôle rigoureux sur les Etats et l'économie internationale par l'intermédiaire des affiliés qu'elle compte dans la haute finance, la politique, la diplomatie et l'administration.

Influence: Les membres de la trilatérale sont, naturellemnt, démocrates, tout en ayant conscience du danger que la démocratie peut représenter pour leur plan: "Plus un système est démocratique, plus il est exposé à des menaces intrinsèques", notait, dès 1975, un rapport de la Trilatérale sur la "gouvernabilité" des démocraties.

L'un des "penseurs" de la Trilatérale, Zbigniew Brzezinski, n'a pas craint d'écrire: "Le marxisme est une victoire de la raison sur la foi, une étape vitale et créatrice dans le mûrissement de la vision universaliste de l'homme", et le secrétaire de la branche américaine de la mystérieuse société en 1976, Gérald C. Smith, d'ajouter que: "En aucun cas, la Trilatérale ne deavit être anticommuniste".

Devenu le conseiller -le cornac- du président Carter, lui-même affilié à la Trilatérale, Brzezinski ajoutait: "Encourager les pays en question (notamment la Pologne) à se détacher de l'URSS ne servirait pas la cause de la Paix". Cette collusion des financiers et des communistes illustre bien l'entente contre nature du Grand Capital et de la Révolution que les écrivains indépendants dénoncent depuis plus d'un demi-siècle.



La Trilatérale met en place ses hommes. 1 exemple:

1) Le monde diplomatique soulignait le rôle considérable de la Trilatérale dans l'ascension fulgurante d'un modeste marchand de cacahuètes qui venait d'être porté à la Maison Blanche: "La candidature de M/ Jimmy Carter a été préparée de longue main et soutenue jusqu'à la victoire par des hommes qui représentent le plus haut niveau de puissance. Parmi eux, les présidents de la Chase Manhattant Bank, de la Bank of America, de Coca-Cola, Bendix, Caterpillar, Lehman Brothers, Sears and Roebuck, Texas Instruments, Exxon, Hewlett-Packard, C.B.S.,etc. Ces hommes, avec quelques universitaires, des syndicalistes (aciérie, automobile) et seulement dix hommes politiques-dont bien entendu M. Jimmy Carter et le nouveau vice-président, M. Walter Mondale-, constituent la branche américaine de la "Commission Trilatérale", créée en 1973 par M. Davis Rockefeller et dirigée jusqu'à une date récente par le professeur Zbigniew Brzezinski, principal conseiller de M. Jimmy Carter".


Jimmy Carter, 39e Président des États-Unis


Que complotent les participants:

Les ressources financières de la commission sont exclusivement régionales et proviennent des cotisations des membres (entrepeises privées ou publiques, fondations, instituts de recherches, donations, personnes privées) et parfois, mais rarement, des subventions publiques ( ministère des affaires étrangères)...

Les noms des banques, des trusts, des consortiums que représentent la plupart des affiliés donnent une idée de la puissance dont dispose la mystérieuse société qui veut faire de notre univers un monde de robots dominé par une oligarchie de technocrates et de financiers.

Les affiliés français de la Trilatérale se recrutent aussi bien à gauche qu'au centre ou à droite.

Ceux qui se disent de Gauche vantant "l'internationalisme", et ceux qui se disent de Droite vantant le "Mondialisme", les deux appellations nous conduisant au Gouvernement Mondial. Chacun est utilisé en fonction de son idéal et de sa compétence, les membres de Gauche étant employés à détruire la religion, la famille, l'éducation, l'ordre et l'armée, au nom du laïcisme libéral, pacifiste, généreux, égalitaire et de la justice sociale (il faut des slogans porteurs tant pour les manipulés francs-maçons que pour les masses).

Les membres de la Droite sont utilisés pour détruire les petites exploitations agricoles, l'artisan, le petit commerce, les PME et le PMI au nom du libéralisme économique et du libre échange, dans l'intérêt, disent-ils, du dynamisme économique, de l'emploi et des consommateurs (toujours les slogans accrocheurs et racoleurs). Les membres du Centre étant utilisés pour détruire le idées de nation et de patriotisme au nom de l'amitié entre les peuples et de l'Humanisme.

Le tout couronné par des campagnes soit-disant antifascistes où l'on fait chanter en coeur Droite, Gauche et Centre, en faveur d'un mélange inter-racial, déracinant tous les individus (religion-culture-traditions-langue-histoire), déstabilisant les nations d'Asie (du Bassin Méditerranéen) et d'Europe, qui sont les foyers et les sources de la culture de l'Humanité.

Raymond Barre et Simone Veil sont les poissons pilotes de la puissante Trilatérale en Europe. La présence de M. Barre auprès du président Giscard d'Estaing s'explique d'autant mieux que ce dernier ne cache pas son zèle pour cette mystérieuse société. Invité à l'un de ses dîners, le 2 décembre 1975, Jacques Chirac devait définir ainsi la Trilatérale: "C'est ce que nous appelons en France une société de pensée. Elle est l'une des plus éminentes."

Au meeting tenu secrètement en avril 1989 à Paris, après une annonce publique, le socialiste Mitterand et le libéral Giscard d'Estaing ont fait assaut de courtoisie à l'endroit du chef suprême de la puissante société: le premier a décerné au banquier David Rockefeller le Légion d'Honneur, dont le ruban lui a été remis très officiellement par le second.

Cette réunion du comité exécutif de la Trilatérale à Paris succédait à une autre manisfestation, non moins significative, qui eut lieu trois mois plus tôt à Moscou.

Une délagation conduite notamment par David rockefeller, Georges Berthoin et Henry Kissinger fut reçue au Kremlin par Mikhaïl Gorbatchev. Une nouvelle branche de la Trilatérale est née trois ans après: l'asiatique.

La Russie s'y retrouve avec le Japon et les Etats-Unis. Cette force économique est désormais aussi stratégique car des militaires participent à ses réunions.
Citation :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchy

avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: La Trilaterale   Mer 21 Sep à 15:09

La Commission Trilatérale selon Apocalypse NOW

La Commission Trilatérale est un peu l'équivalent du groupe de Bilderberg mais avec l'Asie en plus, d'où son nom. Elle fut créée en 1973 sous à l'initiative de David Rockefeller (quand se n'est pas le père, c'est le fils. Curieux non?) et Zbigniew Brzezinski. Elle regroupe donc des citoyens distingués mais surttout influents issus d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie.
Quand la Commission Trilatérale fut mise sur pieds, l'objectif était d'avoir un nombre égal de membres de chacune de ces trois régions. Leur nombre commença bientôt à grandir, et des limitations durent être imposées aux alentour de 1980. La limite a été atteinte alors que de nouveaux pays commencèrent à être représentés dans les groupes de discussion.
Le groupe européen a atteint son plafon de 150 membres. Ce groupe inclut des membres des pays suivants : "Austria, Belgium, the Czech Republic, Denmark, Estonia, Finland, France, Germany, Greece, Hungary, Ireland, Italy, Norway, Poland, Portugal, Republic of Cyprus, Slovenia, Spain, Sweden, the Netherlands, and the United Kingdom".
Le nombre de représentants pour le continent Nord Américain est de 107, répartis comme suit : "15 Canadian members, 7 Mexican members and 85 U.S. members".
A l'origine, le troisième continent était exclusivement représenté par le Japon, mais en l'an 2000, ce qui était à l'origine le groupe japonais composé de 85 membres, connu une expansion et devint le groupe Asie Pacifique composé de 117 membres répartis comme suit : " 75 members from Japan, 11 members from Korea, 7 from Australia and New Zealand, 15 from the original five ASEAN countries (Indonesia, Malaysia, the Philippines, Singapore and Thailand). The new Pacific Asian group also includes participants from the People’s Republic of China, Hong Kong and Taiwan."
Afin d'aider à préserver le caractère non-officiel de la Commission, les membres qui prennent position dans leur administration nationale abandonnent de facto leur appartenance à la Commission Trilatérale. Les membres sont choisis sur une base nationale. La procédur utilisée pour la rotation et l'invitation des nouveaux membres varie en fonction du groupe national.
Trois Présidents (un dans chaque région), des Présidents députés, et des Directeurs constituent la direction de la Commisssion Trilatérale, en collaboration avec un Comité Exécutif incluant 36 autres membres.
Ansi dès 1975, cette honorable institution exprimait par le biais de son rapporteur qui n'était autre que Samuel Huntington, son inquiétude devant "les dérives d'un système qui prenait un peu trop en compte les mouvements d'humeur du peuple; elle réclamait des mesures visant à détourner l'attention de ce dernier des choses sérieuses"!1
Une étrange similitude temporelle coïncide entre ce rapport et la fin des "trente glorieuses", comme si on avait trop donné au peuple. Depuis lors, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres. Le chômage ne cesse d'augmenter, la globalisation planétaire écrase tout sur son passage; bref le peuple trinque et cela sans que les intérêts des personnes représentées au sein de la trilatérale ne soient diminués, que du contraire. Peut-on parler de coïncidence? Prenons le cas de la Belgique : c'est vers cette période que l'on commence à mettre en place le système éducatif dit rénové. Il n'est en fin de compte qu'une sorte de melting pot de cours sans véritable socle éducatif. Sous couvert d'ouverture de la culture au plus grand nombre, le système éducatif ne cesse de se détériorer. Il semble bel et bien que les objectifs de crétinisation des masses souhaités par la trilatérale soient bel et bien atteints. Car à l'école s'ajoutte la culture télévisuelle du divertissement imbécile. Les super productions américaines (que ce soient des films, des jeux TV, des publicités à n'en plus finir, etc) ont bel et bien envahi notre espace culturel. Montaigne doit s'en retourner dans sa tombe. C'en est fait de son bel idéal humaniste. Et comble de l'ironie, cette action contre le peuple (une véritable agression à mon sens) rapporte de l'argent à cette élite richissime. Que peuvent-ils demander de plus?
1. Tiré de M. BUGNON-MORDANT, Etats-Unis : la manipulation planétaire, Lausanne, 2003, p. 96.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/alchy75fr/file/Guerres.html
 
La Trilaterale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti-illuminati : le forum :: Sectes et sociétés secrètes.-
Sauter vers: