Anti-illuminati : le forum

Réseau d'information indépendant et libre - Combat contre le Nouvel Ordre Mondial
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ca chauffe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vive la Liberté !

avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Ca chauffe   Jeu 27 Oct à 19:23

Le président ultra-conservateur iranien Mahmoud Ahmadinejad a ouvertement appelé mercredi à ce que l'Etat d'Israël soit "rayé de la carte".

C'est la première fois depuis des années qu'un dirigeant iranien aussi haut placé prône publiquement la disparition de l'Etat d'Israël, même si celle-ci fait partie de la propagande du régime. "Comme l'a dit l'imam (Khomeiny), Israël doit être rayé de la carte", a dit le président dans un discours prononcé à l'occasion d'une conférence intitulée "Le monde sans le sionisme". Ces propos, tenus dans une période de crispation dans les relations avec les Occidentaux, ont rapidement suscité une condamnation de Paris. "Si ces propos ont effectivement été prononcés, nous les condamnons avec la plus grande fermeté", a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi. "La nation musulmane ne permettra pas à son ennemi historique de vivre en son coeur même", a insisté le président iranien dans cette allocution par ailleurs vivement anti-américaine, tenue devant quatre mille étudiants radicaux.

Quand les étudiants, tout de noir vêtus, ont scandé "mort à Israël" à son apparition sur la tribune, M. Ahmadinejad leur a lancé qu'un tel slogan devait être proféré encore plus fort. M. Ahmadinejad, dont la prise de fonction en août à la suite du réformateur Mohammad Khatami, chantre du "dialogue des civilisations", a coïncidé avec un net durcissement du régime islamique, a préconisé l'unité des Palestiniens pour atteindre "le point d'anéantissement du régime sioniste". Ancien officier des Gardiens de la révolution, l'armée idéologique, M. Ahmadinejad a défendu la lutte armée des Palestiniens et voué aux gémonies les dirigeants régionaux qui reconnaissent ou reconnaîtraient Israël.

"Les combats livrés sur la terre occupée font partie d'une guerre pour sa destinée. L'issue de centaines d'années de guerre se joue sur la terre palestinienne", a dit M. Ahmadinejad. "Les dirigeants de la nation musulmane qui reconnaîtront Israël brûleront dans les flammes de la colère de leur propre peuple", a-t-il promis. Il a dénoncé Israël comme la création des "forces d'oppression mondiales", désignation quasi-officielle des Etats-Unis et de l'Occident, et parlé d'une "guerre historique de plusieurs siècles entre l'oppresseur et le monde islamique",

La rupture des relations avec Israël fut l'un des premiers actes diplomatiques de la République islamique instituée en 1979. Israël se considère comme la cible désignée du programme nucléaire iranien, que la République islamique proclame purement civil mais qui met l'Iran à seulement quelques années de détenir l'arme atomique. Ces inquiétudes sont renforcées par les activités balistiques iraniennes, qui mettent Israël à portée de missiles iraniens. Le régime exhibe régulièrement des missiles portant le slogan: "Israël doit être rayé de la carte". Les spéculations n'ont jamais cessé sur la possibilité d'une attaque préventive israélienne. La diplomatie iranienne avait envisagé en 2002 la coexistence d'un Etat israélien et d'un Etat palestinien. Mais le programme gouvernemental de M. Ahmadinejad annonçait la couleur en prônant une politique extérieure de détente "avec tous les pays, à l'exception du régime usurpateur de Qods (Jérusalem) pour toujours", et des Etats-Unis. La négation de l'Etat d'Israël est l'une des entraves les plus fortes à une normalisation des relations iraniennes avec l'Occident. Les Etats-Unis accusent l'Iran d'armer les mouvements radicaux anti-israéliens. Cheikh Hassan Nasrallah, chef du mouvement du Hezbollah chiite libanais, a fait lire à la conférence de Téhéran un message disant : "nous réunirons tous les moyens pour anéantir le régime qui occupe Qods". Le représentant en Iran du mouvement palestinien Hamas, les ambassadeurs de Syrie et de l'Autorité palestinienne, étaient présents. De grands rassemblements anti-israéliens sont prévus vendredi dans tout le pays.



Je sent que ça approche!!! La relation syrienne et iranienne s'affirme!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ca chauffe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chauffe de PC
» [Pas de réponse/Résolu] [PC] Mon PC chauffe très vite
» Attention au chauffe oreille!!
» Le transfo siffle
» Malhou, se réchauffe auprès vent Lvl.146 MAJ [20/11/10]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anti-illuminati : le forum :: Illuminati : le forum-
Sauter vers: